Le champion de ski Emile Allais

Une vocation pour le ski précoce

Emile Allais est né le 25 février 1912 à Magève dans la commune de la Haute-Savoie, en France. Très jeune et grâce à son ingéniosité il fabriqua lui-même ses premières paires de ski. Il fit un peu plus tard la rencontre d’un moniteur de ski autrichien qui lui a enseigné les rouages de la discipline. On peut dire qu’il est né et qu’il a eu toute sa vie le ski dans le sang.


emile allais

Une carrière du skieur incroyable

C’est au cours de son service militaire, bien des années après, qu’il a mis en pratique les enseignements de son moniteur. Au début du XX siècle, c’était le ski autrichien qui dictait sa loi. Après plusieurs places de deuxième et de troisième dans différents slaloms, il remarqua et améliora grâce à son génie, les techniques du célèbre skieur autrichien, Toni Seelos.

Au cours de l’année 1937, il mit sur pied la première méthode française de la discipline. Grâce à cette méthode, il rafla beaucoup de médailles, principalement d’or et d’argent.


emile alais skieur olympique

Emile Allais le créateur.

Emile Allais voyagea énormément et contribua à la naissance de beaucoup de stations de ski au nombre desquelles on peut citer la célèbre station de Sun Valley, situé dans l’Etat de la Californie. Il fut aussi entraineur et participa à la conception de nombreuses autres méthodes. Il contribua de différentes manières à toutes les compétitions jusqu’à sa mort en 2012. Son Palmarès Il fut deux fois médaillé d’argent en combiné en et en descente en 1935, en Suisse lors des championnats du monde à Murren et aussi vainqueur du Kandahar, la même année. Ensuite, il reçut la médaille de bronze en combiné en 1936 aux Jeux olympiques d’Allemagne. L’année suivante, il fut trois fois médaillé d’or au cours des championnats du monde en France, en descente, en slalom et en combiné. Emile Allais est un génie du ski, car l’année suivante, c’est-à-dire en 1938, lors des championnats du monde à Engelberg, en Suisse, il arracha la médaille d’or en combiné, les deux médailles d’argent en descente et en slalom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *