Le ski de bosse

La démocratisation du ski à l’origine de nouvelle discipline.

La pratique du ski s’est considérablement développée et démocratisée ces dernières années. Différentes techniques de glisse sont alors apparues, comme le ski alpin, le nordique ou le freeski. Chaque sportif peut donc pratiquer ce loisir en fonction de ses goûts et de son entraînement physique.

L’engouement pour le ski de bosse.

Le principe de la discipline est simple: descendre sur une piste bosselée le plus rapidement possible avec pour compliquer le tout des sauts acrobatiques.



Il s’agit d’une pratique du ski particulièrement physique, le ski de bosse rebutant souvent les débutants, qui lui préfère d’autres disciplines. Il présente toutefois de nombreux avantages, lorsque le pratiquant possède un certain niveau: Sur le plan sportif, il développe de nombreux muscles et il met en valeur certaines bases techniques importantes. Il permet également de réaliser des sauts acrobatiques.

Le skieur de bosse, un sportif à la position particulière.

Le sportif doit se tenir droit et un peu incliné vers l’avant afin d’amortir le choc avec les bosses. Les bras doivent anticiper la bosse, afin de planter son bâton au bon endroit. Enfin, les genoux sont déverrouillés pour garantir un meilleur confort de glisse.

Les petits secrets techniques pour les débutants et pour les bons skieurs

Concernant les premiers, ils doivent utiliser le haut de la bosse pour manœuvrer. Leurs genoux doivent obligatoirement être fléchis. Le but de cette discipline est de tourner autour de chaque bosse, en évitant, lorsqu’on est débutant, de vouloir passer par dessus, – pour les skieurs confirmés, l’intérêt est de combiner des séquences actives en ligne droite et plus passive en tournant autour des bosses. Ensuite, ils pourront effectuer un saut acrobatique en haut de la bosse ou en quittant celle-ci. Dans la pratique du ski à bosse, les sensations ressenties sont exceptionnelles, d’après les spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *