Ole Einar Bjørndalen, le recordman des sports d’hiver

Ole Einar Bjorn

Ole-Einar Bjørndalen est un biathlète norvégien qui a beaucoup fait parler de lui ces dernières années dans son pays d’origine mais aussi partout tout le monde. Né en 1974 à Drammen, ce biathlète possède une grande quantité de titres, obtenus dans différents championnats, tellement bien que c’est aujourd’hui le sportif le plus titré dans l’histoire des sports d’hiver.

En neuf années de compétitions diverses, de 2000 à 2009, ce champion a su marquer les esprits grâce à de nombreuses victoires. Ainsi, cet athlète hors du commun a obtenu 4 médailles d’or en seulement deux éditions des Jeux Olympiques et il s’est rendu sur le podium 7 fois au total, raflant donc 3 autres médailles des prestigieux JO. Dans le cadre des Championnats du Monde organisés durant cette période, Ole Einar Bjørndalen s’est rendu 26 fois sur les podiums et a obtenu au total 10 médailles d’or. Il a été victorieux à cinq reprises (en 2003, 2005, 2006, 2008 et 2009) au classement général de la Coupe du Monde de biathlon. Ole Einar Bjørndalen a également récolté 17 globes : 6 au sprint, 5 en poursuite, 5 autres en mass start et, enfin, une en individuel.

jeux olympiques

C’est à Salt Lake City que Bjørndalen a définitivement marqué l’histoire des sports d’hiver en rapportant, durant les Jeux Olympiques, quatre titres sur les quatre qu’il avait la possibilité d’obtenir. Il réalise ainsi un grand chelem et apparaît alors comme le champion incontestable du biathlon, l’homme à battre pour ses concurrents. Il réalise deux autres fois la prouesse d’obtenir 4 titres dans une même compétition, en 2005 et en 2009.

À voir tous les titres remportés, il serait facile de croire qu’il n’y avait pas, durant cette période, d’athlètes solides face à lui pour rivaliser, mais ce n’est pas le cas. Ole Einar Bjørndalen a obtenu ses différents titres en battant des sportifs comme Raphaël Poirée, biathlète français dynamique et talentueux. Malgré le talent de ses concurrents, Ole Einar Bjørndalen a réussi à s’imposer la majeure partie du temps et à s’illustrer comme étant l’homme dont il fallait suivre les exploits, auteur de 92 victoires en Coupe du Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *