Skateboard et roller l’art de la glisse en ville

Tous les enfants montent sur un skateboard et sur des rollers. Pour certains, ce sera un loisir comme un autre, pour d’autres, cela deviendra une passion, une discipline à part entière. Ils en feront un sport à haut niveau.
skate board

Description de la discipline

Originaire de la côté Est des Etats-Unis, le skateboard, en France, a vu le jour dans les années 80. Très vite en vogue, il représente parfaitement l’état d’esprit de l’urbanisation, d’où l’installation des aménagements spéciaux, comme les skateparks. Planche attachée à des essieux, des roues, avec roulements à bille, permettent d’être très performants lors de compétitions de vitesse ou d’effectuer de magnifiques figures de style. Sport ou art, libre à chacun de vivre sa passion pleinement. Côté roller, ce sont des chaussures montées sur des roues. Le pied est donc attaché. Les sauts se font sans se déchausser, tandis qu’en « skate », la planche reste au sol, les pieds étant totalement indépendants de cette dernière.

La culture des usagers

rando roller
Etre skateurs ou pratiquant de roller est un état d’esprit que l’on a en soi. La liberté de mouvements, sans avoir à respecter les feux rouges ou à rouler sur la route dans les embouteillages, fait partie de la mentalité des skateurs. De plus, déambuler dans la rue, en musique permet d’associer sa passion pour une activité sportive et son oreille musicale. Le roller adopte ce même état d’esprit. Ceux (ou celles) qui le pratiquent, aiment le sport, la musique, l’art, l’esthétique, tout en gardant une complète mobilité de leur corps, jambes et bras associés. Il ne faut pas tomber dans les clichés tout faits, il faut rester constamment créatif, et dynamique, afin de pouvoir évoluer, développer sa passion, et faire plaisir aux personnes qui vous croisent, parfois stupéfaits, parfois admiratifs.

Que dire de sa pratique en ville ?

Autrefois, le skateboard et le roller étaient vus comme une pratique inconcevable en ville. Il fallait les pratiquer dans des lieux aménagés à cet effet. Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir certaines personnes se déplacer sur cette planche ou ces « chaussures à roulettes ». Art à part entière, les regards admiratifs les contemplent, voyant que leurs figures ne sont pas celles de quelqu’un qui se déplace tranquillement en vélo. Respectés en ville, ce sport ne doit pas être pratiqué en excès, les automobilistes étant prioritaires sur les routes. Néanmoins, certains parcs possèdent des rampes ou des bowl, sur lesquels ces sportifs peuvent s’entraîner comme ils souhaitent, avant de faire de magnifiques démonstrations.

Alors que cette discipline semblait être un sport, et uniquement cela, elle est maintenant une pratique à haut niveau, un loisir, un moyen de se déplacer, et ce, rythmée par des musiques endiablées ou très reposantes. A chacun de voir où se situe sa passion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *